International

Une suffragette saoudienne condamnée à près de 6 ans de prison

Dubaï, 28 décembre

L’une des militantes des droits des femmes les plus connues d’Arabie saoudite a été condamnée lundi à près de six ans de prison en vertu d’une vague et large loi antiterroriste, selon les médias d’État.

Le cas de Loujain al-Hathloul et son emprisonnement au cours des deux dernières années et demie ont attiré les critiques internationales de groupes de défense des droits, de membres du Congrès américain et de législateurs de l’Union européenne.

La chaîne d’information saoudienne affiliée à l’État, Sabq, a rapporté qu’al-Hathloul avait été reconnu coupable par la Cour antiterroriste du Royaume, notamment d’avoir agité pour le changement, de poursuivre un programme étranger et d’utiliser Internet pour nuire à l’ordre public. Elle a 30 jours pour faire appel du jugement.

Al-Hathloul faisait partie d’une poignée de Saoudiennes qui ont ouvertement réclamé le droit de conduire avant qu’il ne soit accordé en 2018 et l’abrogation des lois sur la tutelle pour les hommes, qui avaient longtemps restreint la liberté de mouvement des femmes et la possibilité de voyager à l’étranger. . AP

Bouton retour en haut de la page