International

Un prisonnier sur cinq aux États-Unis avait le COVID-19, 1700 sont morts

Little Rock (USA), 18 décembre

Un prisonnier d’État et fédéral sur cinq aux États-Unis a été testé positif pour le coronavirus, un taux plus de quatre fois supérieur à celui de la population générale.

Dans certains États, plus de la moitié des prisonniers sont infectés, selon l’Associated Press et The Marshall Project.

Au début du dixième mois de la pandémie – et lorsque les premiers Américains ont reçu un vaccin COVID-19 tant attendu – au moins 275000 prisonniers ont été infectés, plus de 1700 sont morts et la propagation du virus derrière les barreaux ne montre aucun signe de ralentissement.

Les nouveaux cas dans les prisons cette semaine ont atteint un sommet depuis le début des tests au printemps et ont de loin dépassé les sommets précédents en avril et en août.

«Ce nombre est largement dépassé en nombre», a déclaré Homer Venters, l’ancien médecin-chef du complexe pénitentiaire de Rikers Island à New York.

Venters a effectué plus d’une douzaine d’inspections judiciaires des prisons COVID-19 dans tout le pays.

«Je rencontre encore des prisons et des prisons où les personnes qui tombent malades ne sont pas seulement testées, mais pas non plus soignées. Donc, vous devenez beaucoup plus malade que nécessaire », dit-il.

Désormais, l’introduction de vaccins est une décision difficile pour les politiciens et les décideurs. Étant donné que le virus se propage largement de manière incontrôlable derrière les barreaux, les prisonniers ne peuvent pas créer de distance sociale et dépendent de l’État pour leur sécurité et leur bien-être. – AP

Bouton retour en haut de la page