International

Temple hindou détruit dans le nord-ouest du Pakistan

Peshawar, 30 décembre

Un temple hindou a été détruit mercredi par une foule en colère dans le nord-ouest du Pakistan, a annoncé la police.

L’incident s’est produit dans le village de Terri, dans le district de Karak à Khyber Pakhtunkhwa, a déclaré l’officier de police du district Irfan Marwat aux journalistes.

Selon Marwat, la foule a démoli les ouvrages nouvellement construits à côté de l’ancienne structure pour protester contre les travaux d’agrandissement du temple.

Aucun cas n’a été enregistré et aucune arrestation n’a été effectuée.

Le secrétaire parlementaire pakistanais aux droits de l’homme, Lal Chand Malhi, a fermement condamné la destruction du temple par “certains éléments antisociaux”.

Malhi a noté que certains groupes se livrent activement à des activités antisociales pour diffamer le Pakistan et a déclaré que le gouvernement ne tolérerait pas de tels incidents.

Malhi a déclaré qu’il avait demandé au conseil du comté de déposer un FIR sur l’affaire et d’engager des poursuites judiciaires contre les coupables.

Le ministre en chef de Khyber Pakhtunkhwa, Mahmood Khan, a qualifié l’attaque du temple d ‘”incident malheureux”. Il a demandé à la police un rapport à un stade précoce et a ordonné l’arrestation immédiate des personnes impliquées dans l’incident.

Khan a juré que son gouvernement protégerait les lieux de culte de tels incidents.

Le chef de la communauté hindoue Peshawar Haroon Sarab Diyal a déclaré qu’il y avait un samadhi dirigé par un chef religieux hindou sur le site du temple et que des familles hindoues de tout le pays assistaient au samadhi tous les jeudis.

Il a déclaré que l’incident avait blessé les sentiments de la communauté hindoue et que le Conseil de l’idéologie islamique devrait en prendre note.

Diyal a déclaré que le Premier ministre Imran Khan parlait de promouvoir le tourisme religieux au Pakistan, mais que les sites de culte des minorités n’étaient pas sûrs dans son propre pays.

Les hindous forment la plus grande communauté minoritaire au Pakistan.

Selon les estimations officielles, il y a 75 lakh hindous au Pakistan. Cependant, selon la municipalité, plus de 90 lakh hindous vivent à la campagne.

La majorité de la population hindoue du Pakistan vit dans la province du Sind, où elle partage sa culture, ses traditions et sa langue avec les résidents musulmans. Ils se plaignent souvent du harcèlement des extrémistes. — PTI

Bouton retour en haut de la page