International

Plus de 10 millions d’enfants souffriront de malnutrition aiguë en 2021: Unicef

Nations Unies, 31 décembre

Plus de 10 millions d’enfants en République démocratique du Congo (RD Congo), dans le nord-est du Nigéria, dans le Sahel central, au Soudan du Sud et au Yémen souffriront de malnutrition aiguë en 2021, a déclaré le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef).

Tous ces pays et régions connaissent des “crises humanitaires désastreuses” tout en étant aux prises avec une insécurité alimentaire croissante, la pandémie de coronavirus et, à l’exception du centre du Sahel, une “famine imminente”, a déclaré l’Unicef ​​dans un communiqué mercredi.

«Pour les pays touchés par les conséquences des conflits, des catastrophes et du changement climatique, Covid-19 a transformé une crise alimentaire en une catastrophe imminente», a déclaré Henrietta Fore, directrice exécutive de l’Unicef.

“Les familles qui luttent déjà pour subvenir aux besoins de leurs enfants et elles-mêmes sont désormais confrontées à la famine. Nous ne pouvons pas leur permettre d’être les victimes oubliées de 2020”, a-t-elle ajouté.

La malnutrition aiguë sévère est la forme la plus extrême et la plus visible de malnutrition.

Les enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère sont très légers en raison de leur taille et de la fonte musculaire sévère.

C’est l’une des principales causes de décès chez les enfants de moins de cinq ans et sa prévention et son traitement sont essentiels à la survie et au développement de l’enfant.

Malgré les défis posés par Covid-19, l’Unicef ​​et ses partenaires ont continué de fournir une assistance vitale aux enfants les plus vulnérables et à leurs familles dans les zones les plus difficiles d’accès jusqu’en 2020 en adaptant les programmes existants pour maintenir et améliorer l’accès.

Compte tenu de la détérioration redoutée de la situation en 2021, l’Unicef ​​a exhorté les acteurs humanitaires locaux dans ces pays ainsi que la communauté internationale à élargir d’urgence l’accès et le soutien à l’alimentation, à la santé, à l’eau et à l’assainissement pour les enfants et les familles.

L’Unicef ​​a appelé à plus d’un milliard de dollars pour soutenir ses programmes d’alimentation vitale pour les enfants des pays touchés par des crises humanitaires en 2021. – IANS

Bouton retour en haut de la page