International

Le bombardier de Nashville a envoyé du matériel à des «connaissances», déclare le FBI

Nashville, le 3 janvier

Avant sa mort, l’homme qui a déclenché une bombe dans le centre-ville de Nashville le jour de Noël avait envoyé des informations sur ses opinions à des personnes connues, ont déclaré samedi les enquêteurs fédéraux.

Dans une déclaration à l’Associated Press, l’agent spécial du FBI Jason Pack a déclaré que les autorités étaient “conscientes que le suspect avait envoyé des documents exprimant ses opinions à plusieurs connaissances à travers le pays”.

Les autorités ont déclaré qu’Anthony Warner, 63 ans, était responsable de l’explosion, qui a endommagé des dizaines de bâtiments et blessé plusieurs personnes. Warner est mort dans l’explosion et les responsables n’ont pas dévoilé de motif.

Pack n’a pas publié de détails supplémentaires sur ce que contenaient les paquets de Warner, mais a encouragé quiconque aurait pu recevoir du matériel de Warner à contacter le FBI au 800-CALL-FBI.

Le bombardement s’est produit le matin de Noël bien avant que les rues du centre-ville ne soient occupées. La police a répondu à un rapport faisant état de coups de feu tirés vendredi lorsqu’ils sont tombés sur le camping-car et ont émis un avertissement enregistré selon lequel une bombe exploserait dans 15 minutes.

Puis, inexplicablement, peu de temps avant l’explosion, ils sont passés à un enregistrement du tube “Downtown” de Petula Clark en 1964. (AP)

Bouton retour en haut de la page