International

La France commence la vaccination mais le public est prudent

Paris, le 27 décembre

La France a commencé dimanche ses premières vaccinations contre le coronavirus dans une maison de retraite médicalisée au nord-est de Paris dans l’une des régions les plus pauvres du pays dans le cadre d’un déploiement de la vaccination à l’échelle européenne.

«Un moment intense qui porte tant d’espoir», a tweeté Aurélien Rousseau, directeur de la santé publique de la région parisienne.

Une femme de 78 ans identifiée uniquement par son prénom Mauricette a reçu le premier vaccin français à Sevran. Les vaccinations seront effectuées plus tard dans la journée à la maison Champmaillot à Dijon.

Selon des sondages, les Français sont un peu sceptiques sur les nouveaux vaccins, c’est pourquoi le gouvernement français a été prudent en les soumettant et ne les rend pas obligatoires. Le gouvernement espère vacciner jusqu’à 27 millions de ses 67 millions d’habitants d’ici l’été.

La France a signalé plus de 62 570 décès dans la pandémie. Près d’un tiers est mort dans des maisons de retraite médicalisées, le gouvernement a donc décidé de donner le vaccin aux personnes âgées ainsi qu’aux personnes à risque en premier. AP

Bouton retour en haut de la page