International

Facebook supprime les “fausses nouvelles” contre les vaccins en Israël, selon le gouvernement The Tribune India

Jérusalem, 20 décembre

Facebook a supprimé le contenu diffusant des mensonges contre les vaccinations contre les coronavirus en Israël alors que le gouvernement tentait de mobiliser le soutien du programme, a déclaré dimanche le ministère de la Justice.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a été le premier à se faire vacciner en Israël samedi. Les sondages d’opinion montrent qu’environ les deux tiers du public veulent faire de même.

Le ministère de la Justice a déclaré qu’à sa demande, Facebook avait désactivé ce week-end quatre groupes qui avaient distribué des textes, des photos et des vidéos avec “un contenu intentionnellement mensonger qui est censé induire en erreur sur les vaccins contre le coronavirus”.

Ces “fausses nouvelles” incluaient des arguments selon lesquels les vaccins seraient utilisés pour planter des puces de suivi du gouvernement dans les corps des destinataires, les empoisonner et ainsi tuer la population ou les soumettre à des expériences médicales, a déclaré le ministère dans un communiqué.

Une porte-parole de Facebook a confirmé que quatre groupes de langue hébraïque avaient été supprimés dans le cadre de la politique de la société consistant à “diffuser de fausses informations sur les vaccins”.

Les responsables israéliens ont déclaré que le pays disposera de suffisamment de vaccins d’ici la fin de l’année pour protéger les 20% les plus vulnérables de la population, puis lever certaines limites du coronavirus. Cependant, ils craignent que si les gens recevaient des informations incorrectes sur les vaccinations, la participation pourrait être réduite.

Israël a commencé dimanche à administrer des vaccins aux travailleurs médicaux. Au Sourasky Medical Center de Tel Aviv, des dizaines de médecins et d’infirmières ont dansé en se préparant à leurs injections.

Viennent ensuite les Israéliens plus âgés ou ceux des groupes à risque. La population adulte plus large devrait être abattue au début de 2021.

Avec une population de 9 millions d’habitants, Israël a enregistré 373 368 cas de coronavirus et 3 074 décès. Il a émis deux interdictions nationales et envisage de nouvelles restrictions dans les zones de forte contagion. – Reuters

Bouton retour en haut de la page